An/Other “simule un journée dans la vie d’un homme noir et montre comment le racisme fonctionne dans la société Canadienne - parfois systémique et évident, la plupart du temps banal et insidieux.” Le jeu se base sur les expériences personnelles du créateur par rapport au racisme, et touche sur la pratique du “cardage” et du profilage racial par la police.

An/Other “simulates a single day in the life of a Black man and shows how racism in Canadian society actually works—sometimes systemic and obvious, mostly mundane and insidious.” The game is based on the creator’s personal experiences with racism, and touches on the issue of carding and racial profiling by police.